in

Netflix sort un docu sur le violeur et tueur en série Guy Georges !


Netflix a sorti un nouveau docu. Cette fois, il se porte sur le violeur et tueur en série Guy Georges, surnommé « Le tueur de la Bastille ».


Disponible sur Netflix, le documentaire, réalisé par Mona Achache et Patricia Tourancheau,  retrace la traque du tueur Guy Georges. MCE TV vous dévoile tout !

Un documentaire émouvant

Les femmes et l’assassin est disponible sur Netflix depuis le 9 septembre. Le documentaire retrace la capture du tueur et violeur Guy Georges, racontée du point de vue de la mère d’une victime et d’un chef de police.

Entre 1991 et 1997, il s’est lancé dans une vague meurtrière. Il a été reconnu coupable du meurtre de sept femmes. Des victimes violées, torturées et assassinées à Paris. Cela lui a valu le surnom du « tueur de la Bastille ».

Il a agressé au moins 13 femmes. Dans ce lot, on compte sa tentative d’étranglement de ses sœurs adoptives Roselyne en 1976 et Christiane en 1978.

En mars 1998, il est arrêté à Montmartre. Condamné pour le viol et le meurtre de quatre femmes, son ADN avait été trouvé sur les scènes de crime. Âgé de 58 ans, il se trouve toujours emprisonné à la Maison Centrale Ensisheim.

Mais Netflix ne propose pas un portrait type du tueur, mais plutôt le témoignage de quatre femmes qui ont joué un rôle central dans sa condamnation. MCE TV vous en dit plus.

Le docu commence par les paroles d’Anne Gautier, la mère d’une victime tuée en juillet 1995. Accablée par le chagrin, elle écrira même à Guy Georges alors en prison.

Martine Monteil, nommée l’une des premières femmes commissaire et directrice de la brigade criminelle, a porté cette affaire jusqu’au bout. Elle réussira ainsi à le faire condamner en 2001.

Et, il y a les avocates, celle de la défense Solange Doumic et celle du tueur, Frédérique Pons. L’avocate de la famille Escarfail réussira ainsi à changer le cours du procès en 15 secondes. Un docu à ne pas rater sur Netflix !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Netflix France (@netflixfr)

Une plainte contre Netflix

Netflix est confronté à un problème. La plateforme se retrouve ainsi poursuivie par Nona Gaprindashvili, pour diffamation. MCE TV vous dévoile tout !

Nona Gaprindashvili, une championne d’échecs d’origine géorgienne, a poursuivi la plateforme Netflix. Dans la série, elle est mentionnée par une phrase.

Dans le dernier épisode du Jeu de la Dame, un homme présente des partis d’échec. L’héroïne de la série participe alors à un tournoi à Moscou. Il dise alors dit que Nona n’a « jamais affronté d’hommes ».

Si la série est une fiction, Nona Gaprindashvili est bien une vraie championne d’échecs. Aujourd’hui âgée de 80 ans, elle devient la première femme nommée grand maître.

C’est ainsi qu’elle apprend que Le jeu de la Dame a effacé ses exploits contre des adversaires masculins. Elle avait d’ailleurs fait la cover du NY Times en 1968.

Le 16 septembre, l’ex-championne a intenté une action en justice contre Netflix devant le tribunal de Los Angeles. Elle réclame alors des millions de dollars de dommages et intérêts. MCE TV vous en dit plus.

Sa défense a commenté : « Ajoutant l’insulte à l’outrage, Netflix décrit Gaprindachvili comme étant russe, alors qu’ils savent qu’elle est géorgienne».

Dans un communiqué, la plateforme a alors répliqué : « Netflix n’a que le plus grand respect pour Mme Gaprindashvili et son illustre carrière. Nous pensons que cette affirmation n’a aucun fondement et défendra l’affaire ».

Une affaire à suivre !





Source

What do you think?

Written by ZONETREIZE.FR

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Plus belle la vie: Lola fait une proposition très étonnante à Noé !

“Ceux qui écoutaient Lacrim, ils écoutaient aussi Jul” affirme Lacrim

Back to Top

Ad Blocker Detected!

Refresh

Log In

Forgot password?

Forgot password?

Enter your account data and we will send you a link to reset your password.

Your password reset link appears to be invalid or expired.

Log in

Privacy Policy

Add to Collection

No Collections

Here you'll find all collections you've created before.

Oui ma gâtée!
Avant de partir...

Check la sape RAFALE Marseille

C'est pas la capitale, c'est Marseille bébé !

Close
Close