in

Jul se confesse sur son enfance sans espoir d’avenir : “Je traînais pour rien”


Jul se confesse sur son enfance sans espoir d'avenir :

Jul ne savait pas quoi faire de sa vie

Alors que son dernier album « Demain ça ira » paru à la fin du mois de juin s’approche doucement du disque de platine avec près de 87 000 ventes en 5 semaines d’exploitation, Jul s’est confié sur sa jeunesse difficile à Marseille avant de percer dans la musique lors d’une interview pour la plateforme de streaming Deezer à l’occasion de la promotion de cet opus.

Dans cet entretien avec Narjes Bahhar, Jul a parlé en exclusivité de son album, Demain ça ira dans l’émission “Jour de Sortie”, un podcast Originals uniquement disponible sur Deezer et sur la chaine Youtube de la plateforme. Le rappeur Marseillais s’est exprimé sur son rythme de production non-stop, l’artwork surprise, les invités présents sur son projet comme Naps et Nordo, le morceau “Jul”, le tube “Bande Organisée” ainsi que sur son parcours dans sa jeunesse avant d’être connu du grand public grâce à son succès dans le rap.

Le J s’est confié sur sa jeunesse et ses débuts, il a énormément travaillé avant de pouvoir en arriver à sa réussite actuelle et cela n’a pas toujours été facile pour lui. “La vérité quand j’étais plus jeune, c’était pas trop d’espoir, j’étais dans une chambre, je ne savais pas ce que j’allais faire de ma vie, j’étais au quartier que je traînais pour rien, je ne savais pas ce que j’allais faire de ma vie, aucun espoir.” s’est-il exprimé. Jul a dédié cet album aux jeunes en difficulté comme lui dans son enfance pour leur donner un peu d’espoir, “Je sais que y a plein de jeunes comme ça donc j’espère que ça va leur donner un peu de pêche ce petit album d’été”.

A lire aussi : Jul : Soso Maness s’est retrouvé en garde à vue pour l’avoir défendu



Source

What do you think?

Written by ZONETREIZE.FR

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

Akhenaton : des nouvelles rassurantes de sa santé

Rohff, Gims ou Jul : Lionel Messi inspire les textes des rappeurs