in

Pour l’Algérino, Jul a « créé un nouveau son » et « bousculé la musique française »


Pour l'Algérino, Jul a "créé un nouveau son" et "bousculé la musique française"

L’Algérino se confie sans détour sur l’influence de Jul.

En interview avec Mehdi Maïzi dans l’émission « Le Code », L’Algérino, dont le dernier album « Moonlight » vient de sortir, est revenu sur le phénomène Jul et son impact sur le rap et plus encore, sur la musique française. Pour le hitmaker pas de doute, l’arrivée du blondinet a « bousculé la musique française ». Un témoignage précieux car proche et surtout lucide sur l’impact de l’Ovni depuis son débarquement en force sur le devant de la scène !

« Jul, quand il est arrivé en 2014, il a bousculé la musique française. Il a bousculé le rap et la musique en général. Il y a un son qui a été créé. C’est devenu plus minimaliste et plus efficace donc il y a une couleur musicale. »

Mais, dans son démonstration, L’Algé va plus loin et pense que Jul a durablement influencé ses pairs. Il explique ainsi :

« Il y a des accords précis qui sont souvent réutilisés. Et même chez plein d’autres rappeurs. Et tout ça, ça bouscule la musique, ça influence d’autres artistes, ça peut même m’influencer moi. Ça peut influencer SCH, Soso Maness, Alonz’, Sopra. »

Le témoignage de l’Algérino en dit long sur le respect qu’il porte à Jul et surtout sur l’influence que celui-ci a sur le rap marseillais et sur le rap tout court. D’ailleurs, l’Algé ne s’y est pas trompé, il sait très bien que seul Jul qui s’entend bien avec tout le monde et qui a une telle aura pouvait réussir à réunir 50 artistes marseillais pour le projet « 13 Organisé » et il sait aussi que l’avoir sur un titre est quasiment synonyme de réussite d’où la présence de l’Ovni sur « Sapapaya » (sur lequel on retrouve également SCH), un des tubes de « Moonlight ». Inconnu il y a sept ans, Jul est aujourd’hui un mastodonte de la musique française et si certains ne veulent pas y croire ou le refusent, les chiffres parlent pour le Marseillais.


En interview avec Mehdi Maïzi dans l’émission « Le Code », L’Algérino, dont le dernier album « Moonlight » vient de sortir, est revenu sur le phénomène Jul et son impact sur le rap et plus encore, sur la musique française. Pour le hitmaker pas de doute, l’arrivée du blondinet a « bousculé la musique française ». Un témoignage précieux car proche et surtout lucide sur l’impact de l’Ovni depuis son débarquement en force sur le devant de la scène !

« Jul, quand il est arrivé en 2014, il a bousculé la musique française. Il a bousculé le rap et la musique en général. Il y a un son qui a été créé. C’est devenu plus minimaliste et plus efficace donc il y a une couleur musicale. »

Mais, dans son démonstration, L’Algé va plus loin et pense que Jul a durablement influencé ses pairs. Il explique ainsi :

« Il y a des accords précis qui sont souvent réutilisés. Et même chez plein d’autres rappeurs. Et tout ça, ça bouscule la musique, ça influence d’autres artistes, ça peut même m’influencer moi. Ça peut influencer SCH, Soso Maness, Alonz’, Sopra. »

Le témoignage de l’Algérino en dit long sur le respect qu’il porte à Jul et surtout sur l’influence que celui-ci a sur le rap marseillais et sur le rap tout court. D’ailleurs, l’Algé ne s’y est pas trompé, il sait très bien que seul Jul qui s’entend bien avec tout le monde et qui a une telle aura pouvait réussir à réunir 50 artistes marseillais pour le projet « 13 Organisé » et il sait aussi que l’avoir sur un titre est quasiment synonyme de réussite d’où la présence de l’Ovni sur « Sapapaya » (sur lequel on retrouve également SCH), un des tubes de « Moonlight ». Inconnu il y a sept ans, Jul est aujourd’hui un mastodonte de la musique française et si certains ne veulent pas y croire ou le refusent, les chiffres parlent pour le Marseillais.



Source

What do you think?

Written by ZONETREIZE.FR

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Dr Yaro & La Folie font appel à Elams sur « Ya Kush »

Soso Maness accusé de mentir sur son passé en prison, il répond aux détracteurs