in

Aya Nakamura cartonne en Angleterre


Aya Nakamura cartonne en Angleterre

Les certifications pleuvent sur Aya Nakamura

Pas de Victoires de la Musique pour Aya Nakamura en 2021. La chanteuse était nominée dans la catégorie artiste féminine de l’année, mais ça n’est finalement pas elle qui a été décorée. Pas très grave, puisqu’elle a quand même fait une prestation sur scène dont les gens se souviendront, et surtout, qu’elle continue à cartonner dans les bacs en étant diffusée partout en France. Mais là où elle est forte, c’est qu’elle est arrivée à s’exporter à l’internationale et sa célébrité dépasse largement nos frontières.

Elle est par exemple très appréciée en Afrique, normal puisque les sonorités de ses morceaux sont fortement influencées par les musiques africaines. Mais elle a également bien percé dans les pays anglophones, comme aux USA (un feat avec Cardi B a été évoqué) ou en Angleterre, où Aya cartonne véritablement, au point d’avoir décroché une grosse certification. Son mega-hit « Djadja » vient en effet d’être certifié disque d’argent par la BPI, la SNEP britannique. Ca équivaut à 200.000 exemplaires écoulés.

Plus que les chiffres,c ‘est l’exploit en lui-même qui est parlant puisque c’est seulement le deuxième titre francophone à être certifié de la sorte outre-Manche, après « Alors on danse » de Stromae. Les collaborations de Aya Nakamura avec Stormzy ou encore Ms Banks auront donc eu un effet très bénéfique sur ses ventes à l’internationale. A ce rythme, on se demande où va s’arrêter la célébrité de notre chanteuse, elle qui continue de prendre en importance chaque jour.


Pas de Victoires de la Musique pour Aya Nakamura en 2021. La chanteuse était nominée dans la catégorie artiste féminine de l’année, mais ça n’est finalement pas elle qui a été décorée. Pas très grave, puisqu’elle a quand même fait une prestation sur scène dont les gens se souviendront, et surtout, qu’elle continue à cartonner dans les bacs en étant diffusée partout en France. Mais là où elle est forte, c’est qu’elle est arrivée à s’exporter à l’internationale et sa célébrité dépasse largement nos frontières.

Elle est par exemple très appréciée en Afrique, normal puisque les sonorités de ses morceaux sont fortement influencées par les musiques africaines. Mais elle a également bien percé dans les pays anglophones, comme aux USA (un feat avec Cardi B a été évoqué) ou en Angleterre, où Aya cartonne véritablement, au point d’avoir décroché une grosse certification. Son mega-hit « Djadja » vient en effet d’être certifié disque d’argent par la BPI, la SNEP britannique. Ca équivaut à 200.000 exemplaires écoulés.

Plus que les chiffres,c ‘est l’exploit en lui-même qui est parlant puisque c’est seulement le deuxième titre francophone à être certifié de la sorte outre-Manche, après « Alors on danse » de Stromae. Les collaborations de Aya Nakamura avec Stormzy ou encore Ms Banks auront donc eu un effet très bénéfique sur ses ventes à l’internationale. A ce rythme, on se demande où va s’arrêter la célébrité de notre chanteuse, elle qui continue de prendre en importance chaque jour.



Source

What do you think?

ZONETREIZE.FR

Written by ZONETREIZE.FR

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Marseille perd l’un de ses rappeurs, Zeé, tué dans une fusillade

SCH : date de sortie et cover pour « Julius II »