in

Le Top 10 rap français de la rédaction


Le Top 10 rap français de la rédaction

La rédaction a voté pour ses albums préférés de l’année 2020.

Il est intéressant de noter que ce top ne contient pas d’albums ou de projets de SCH. Pourtant, c’est certainement lui l’homme de l’année tant il a tué les feats qu’il a fait que ce soit avec ses amis marseillais ou avec d’autres. A chaque fois le rappeur phocéen est au-dessus et il a dû mettre un sacré coup de pression à chacun des rappeurs qui l’ont invité à partager le mic. SCH a fait une année incroyable sans rien sortir, pas mal comme exploit non ? Alors, il n’est pas dans notre top mais ça nous tenait à coeur de dire tout le bien que l’on pensait de lui.

13 Organisé – « 13 Organisé »

Comment, dans un top qui revient sur l’année 2020, ne pas parler du phénomène 13 Organisé ? Car c’est bien d’un phénomène qu’il s’agit. Un opus qui réunit 50 artistes sur un seul disque, tous venant d’une seule et même ville et toutes générations confondues mélangées. C’est ce qu’a réalisé Jul initiateur de cet exploit (sans oublier de sortir deux albums solos au passage). Mais surtout, sauf si vous étiez enfermés quelque part, personne, absolument personne, n’a pu passer à côté du titre de l’année 2020 « Bande organisée » qui explosé records sur records et qui, plusieurs mois après sa sortie continue de le faire (à l’heure où ces lignes sont écrites, le titre est encore numéro 2 du top Spotify France). Non, vraiment, on a beau réfléchir, c’était impossible de ne pas mettre « 13 Organisé » dans ce top.

Alpha Wann – « Don Dada Tape »

Depuis qu’il a trouvé sa voie, Alpha Wann progresse à chaque sortie. Alors on manque peut-être un peu de recul pour réellement apprécier toute l’étendue de sa « Don Dada Tape » mais vu les chiffres et l’engouement qui l’entourent, on est à peu près sûr de ne pas se manquer. Son écriture devient aussi lumineuse que son univers s’assombrit et à chaque sortie Phlliy Fall nous montre bien qu’il est loin le temps où il se cherchait. S’il y a en a bien un qui fait les beaux jours du MCing, c’est bien lui. Son talent transpire à chaque fois qu’il ouvre la bouche et si ses invités ne sont pas des manchots et savent manier un stylo, ils passent quand même derrière Alpha alors on se délecte de ce projet en attendant un deuxième album.

13Block – « Blo II »

Le groupe de Sevran affirme encore un peu plus son identité à travers ce deuxième album. C’était toujours aussi vaste et varié et cela forme un ensemble cohérent dans lequel chaque rappeur trouve sa place avec ses propres spécificités. Et puis, chacun possède cette technique qui consiste à savoir aussi faire briller les autres, que cela soit les membres du groupe ou les invités. Mais attention, il faut bien rentrer dans ce disque pour y discerner la multitude de détails présents, quasi imperceptibles à la première écoute, comme les images ou les échantillons sonores. 13 Block, c’est la définition même du travail d’équipe : chaque individualité oeuvre pour le collectif. Et cela donne un album bien costaud.

Freeze Corleone – « LMF »

Comment ne pas parler de Freeze Corleone cette année ? « LMF » a énormément fait parler de lui autant en mal qu’en bien. Avec 26 499 ventes en première semaine, Freeze Corleone a frappé fort et même s’il a perdu Universal Music en route, il a gagné bon nombre de fans. Pourtant son album n’a rien de différent de ses précédents projets : des punchlines en rafales, des instrus sombres et des lyrics bien trouvés qui sont parfois borderlines, mais qui font tout le personnage de Freeze. C’est notamment sur « Rap Catéchisme » avec Alpha Wann qu’on peut se faire une idée du niveau technique de Corleone.

Maes – « Les derniers salopards » 

Le rappeur de Sevran a tout rasé sur son passage en 2020 avec son deuxième album studio « Les derniers salopards ». Sorti en janvier, le projet de Maes est dans le top 3 des albums de rap les mieux vendus de l’année. Avec « Blanche » en featuring avec Booba, « Distant » avec Ninho et le tube « Dybala » en collaboration avec Jul, il se classe dans le top 10 des morceaux les plus écoutés en 2020. L’ascension de Maes a été constante et il s’est imposé comme une valeur sûre du rap français. Une année exceptionnelle pour le rappeur devenu papa. D’ailleurs, dans la réédition de l’album, sorti le 16 juillet, on note le morceau « Prioritaire » dédié à sa fille.

Ninho – « M.I.L.S 3 »  

Avec cet album, il a explosé les scores. Si bien qu’aujourd’hui, c’est le projet rap le plus vendu de l’année. Il s’est écoulé à 269 171 exemplaires. En même temps ce n’est pas étonnant. La mixtape est incroyable. Ont répondu présent des grands noms du rap game français comme Heuss l’Enfoiré et Damso. Carton plein pour le titre « Lettre à une femme » qui a été l’un des morceaux les plus recherchés sur Google. 

Damso : « QALF » 

« QALF » alias l’album le plus attendu de l’année est loin d’avoir déçu ! En seulement 24h il a dépassé la barre des 11 millions de stream. Dems a même placé 13 de ses morceaux dans le Top 200 Spotify Monde, et 9 titres dans le top 10 Spotify France. Que demander de plus ?

 Laylow – « Trinity »

Beaucoup confondent album et EP, Laylow lui a mis tout le monde d’accord avec « Trinity » ! Cet album se doit de figurer dans le top 10 (même si les ventes ne sont pas à la hauteur de sa richesse). La DA de l’album est gérée d’une main de maitre, on y retrouve tout ce qui fait un bon album : un flow propre à lui, des lyrics bien construits, une story telling génial et surtout un univers visuel exceptionnel ! Un conseil si vous voulez écouter l’album, enlever le mode aléatoire puisque tous les titres s’enchainent et font partie d’une histoire qui ferait passer « Matrix » pour un film quelconque ! Et si après une première écoute, vous n’avez pas tout capté, vous pouvez toujours faire un tour sur la vidéo du règlement qui explique bien tout l’album ainsi que ses subtilités ! Et pour ceux qui ne connaissent pas Laylow voici le premier son de l’album qui place bien le décor : « Megatron ».

Aya Nakamura –  « AYA »

Le troisième album de la reine est sorti en novembre et est déjà certifié disque d’or. « AYA » se confie un peu plus dans ce projet, elle semble heureuse en amour et surtout encore plus affirmée musicalement, elle invite même des artistes de la scène internationale. Stormzy pose avec elle sur « Plus Jamais », l’intro de l’album, tandis que Ms Banks s’associe à elle pour « Mon Lossa ». La chanteuse en profite aussi pour rendre hommage à un morceau de Karima très connu, « Sentiment Grandissant ». La « Jolie Nana » n’est pas prête d’abandonner son trône.

Green Montana- « Alaska » 

La pépite belge signée chez 92i a dévoilé son premier album cette année. Sombre et froid, Green Montana nous ramène en « Alaska » et s’accompagne de son mentor, Booba, pour le morceau « Tout Gâcher ». Dans ce projet, le rappeur montre toute l’étendue de son talent et balance les tubes : « Les ennuis », « Sale Tchoin » ou encore « Séquelles ». Green Montana est une belle révélation du label de B2o et si ce n’est pas encore fait, il faut l’écouter.

Ont reçu des voix : Koba LaD, Naps, Slimba, Deen Burigo, 1Pliké140, Zuukou Mayzie, Captain Roshi, Ichon, Isha, Da Uzi, 4keus, Franglish, Jul, Vald & Heuss L’Enfoiré, Leto.


Il est intéressant de noter que ce top ne contient pas d’albums ou de projets de SCH. Pourtant, c’est certainement lui l’homme de l’année tant il a tué les feats qu’il a fait que ce soit avec ses amis marseillais ou avec d’autres. A chaque fois le rappeur phocéen est au-dessus et il a dû mettre un sacré coup de pression à chacun des rappeurs qui l’ont invité à partager le mic. SCH a fait une année incroyable sans rien sortir, pas mal comme exploit non ? Alors, il n’est pas dans notre top mais ça nous tenait à coeur de dire tout le bien que l’on pensait de lui.

13 Organisé – « 13 Organisé »

Comment, dans un top qui revient sur l’année 2020, ne pas parler du phénomène 13 Organisé ? Car c’est bien d’un phénomène qu’il s’agit. Un opus qui réunit 50 artistes sur un seul disque, tous venant d’une seule et même ville et toutes générations confondues mélangées. C’est ce qu’a réalisé Jul initiateur de cet exploit (sans oublier de sortir deux albums solos au passage). Mais surtout, sauf si vous étiez enfermés quelque part, personne, absolument personne, n’a pu passer à côté du titre de l’année 2020 « Bande organisée » qui explosé records sur records et qui, plusieurs mois après sa sortie continue de le faire (à l’heure où ces lignes sont écrites, le titre est encore numéro 2 du top Spotify France). Non, vraiment, on a beau réfléchir, c’était impossible de ne pas mettre « 13 Organisé » dans ce top.

Alpha Wann – « Don Dada Tape »

Depuis qu’il a trouvé sa voie, Alpha Wann progresse à chaque sortie. Alors on manque peut-être un peu de recul pour réellement apprécier toute l’étendue de sa « Don Dada Tape » mais vu les chiffres et l’engouement qui l’entourent, on est à peu près sûr de ne pas se manquer. Son écriture devient aussi lumineuse que son univers s’assombrit et à chaque sortie Phlliy Fall nous montre bien qu’il est loin le temps où il se cherchait. S’il y a en a bien un qui fait les beaux jours du MCing, c’est bien lui. Son talent transpire à chaque fois qu’il ouvre la bouche et si ses invités ne sont pas des manchots et savent manier un stylo, ils passent quand même derrière Alpha alors on se délecte de ce projet en attendant un deuxième album.

13Block – « Blo II »

Le groupe de Sevran affirme encore un peu plus son identité à travers ce deuxième album. C’était toujours aussi vaste et varié et cela forme un ensemble cohérent dans lequel chaque rappeur trouve sa place avec ses propres spécificités. Et puis, chacun possède cette technique qui consiste à savoir aussi faire briller les autres, que cela soit les membres du groupe ou les invités. Mais attention, il faut bien rentrer dans ce disque pour y discerner la multitude de détails présents, quasi imperceptibles à la première écoute, comme les images ou les échantillons sonores. 13 Block, c’est la définition même du travail d’équipe : chaque individualité oeuvre pour le collectif. Et cela donne un album bien costaud.

Freeze Corleone – « LMF »

Comment ne pas parler de Freeze Corleone cette année ? « LMF » a énormément fait parler de lui autant en mal qu’en bien. Avec 26 499 ventes en première semaine, Freeze Corleone a frappé fort et même s’il a perdu Universal Music en route, il a gagné bon nombre de fans. Pourtant son album n’a rien de différent de ses précédents projets : des punchlines en rafales, des instrus sombres et des lyrics bien trouvés qui sont parfois borderlines, mais qui font tout le personnage de Freeze. C’est notamment sur « Rap Catéchisme » avec Alpha Wann qu’on peut se faire une idée du niveau technique de Corleone.

Maes – « Les derniers salopards » 

Le rappeur de Sevran a tout rasé sur son passage en 2020 avec son deuxième album studio « Les derniers salopards ». Sorti en janvier, le projet de Maes est dans le top 3 des albums de rap les mieux vendus de l’année. Avec « Blanche » en featuring avec Booba, « Distant » avec Ninho et le tube « Dybala » en collaboration avec Jul, il se classe dans le top 10 des morceaux les plus écoutés en 2020. L’ascension de Maes a été constante et il s’est imposé comme une valeur sûre du rap français. Une année exceptionnelle pour le rappeur devenu papa. D’ailleurs, dans la réédition de l’album, sorti le 16 juillet, on note le morceau « Prioritaire » dédié à sa fille.

Ninho – « M.I.L.S 3 »  

Avec cet album, il a explosé les scores. Si bien qu’aujourd’hui, c’est le projet rap le plus vendu de l’année. Il s’est écoulé à 269 171 exemplaires. En même temps ce n’est pas étonnant. La mixtape est incroyable. Ont répondu présent des grands noms du rap game français comme Heuss l’Enfoiré et Damso. Carton plein pour le titre « Lettre à une femme » qui a été l’un des morceaux les plus recherchés sur Google. 

Damso : « QALF » 

« QALF » alias l’album le plus attendu de l’année est loin d’avoir déçu ! En seulement 24h il a dépassé la barre des 11 millions de stream. Dems a même placé 13 de ses morceaux dans le Top 200 Spotify Monde, et 9 titres dans le top 10 Spotify France. Que demander de plus ?

 Laylow – « Trinity »

Beaucoup confondent album et EP, Laylow lui a mis tout le monde d’accord avec « Trinity » ! Cet album se doit de figurer dans le top 10 (même si les ventes ne sont pas à la hauteur de sa richesse). La DA de l’album est gérée d’une main de maitre, on y retrouve tout ce qui fait un bon album : un flow propre à lui, des lyrics bien construits, une story telling génial et surtout un univers visuel exceptionnel ! Un conseil si vous voulez écouter l’album, enlever le mode aléatoire puisque tous les titres s’enchainent et font partie d’une histoire qui ferait passer « Matrix » pour un film quelconque ! Et si après une première écoute, vous n’avez pas tout capté, vous pouvez toujours faire un tour sur la vidéo du règlement qui explique bien tout l’album ainsi que ses subtilités ! Et pour ceux qui ne connaissent pas Laylow voici le premier son de l’album qui place bien le décor : « Megatron ».

Aya Nakamura –  « AYA »

Le troisième album de la reine est sorti en novembre et est déjà certifié disque d’or. « AYA » se confie un peu plus dans ce projet, elle semble heureuse en amour et surtout encore plus affirmée musicalement, elle invite même des artistes de la scène internationale. Stormzy pose avec elle sur « Plus Jamais », l’intro de l’album, tandis que Ms Banks s’associe à elle pour « Mon Lossa ». La chanteuse en profite aussi pour rendre hommage à un morceau de Karima très connu, « Sentiment Grandissant ». La « Jolie Nana » n’est pas prête d’abandonner son trône.

Green Montana- « Alaska » 

La pépite belge signée chez 92i a dévoilé son premier album cette année. Sombre et froid, Green Montana nous ramène en « Alaska » et s’accompagne de son mentor, Booba, pour le morceau « Tout Gâcher ». Dans ce projet, le rappeur montre toute l’étendue de son talent et balance les tubes : « Les ennuis », « Sale Tchoin » ou encore « Séquelles ». Green Montana est une belle révélation du label de B2o et si ce n’est pas encore fait, il faut l’écouter.

Ont reçu des voix : Koba LaD, Naps, Slimba, Deen Burigo, 1Pliké140, Zuukou Mayzie, Captain Roshi, Ichon, Isha, Da Uzi, 4keus, Franglish, Jul, Vald & Heuss L’Enfoiré, Leto.



Source

What do you think?

ZONETREIZE.FR

Written by ZONETREIZE.FR

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

DA Uzi en mode freestyle sur « WeLaRue #6 » [VIDEOCLIP]

Jul envoie son CD dans l’espace pour la sortie de « Loin du monde »