in

Kalash Criminel et Maes vers un clash ?


Kalash Criminel  et Maes vers un clash ?

Les deux rappeurs ne sont pas d’accord.

Kalash Criminel et Maes ont déjà eu des désaccords au moment de la polémique sur la mixtape de Sevran dans laquelle Kaaris n’a pas été invité. Le rappeur cagoulé proposait de faire venir le K2A sur le tracklisting tandis que Maes et Da Uzi étaient contre. Cette première anicroche a semble-t-il laissé des traces puisque cette fois encore les deux Sevranais viennent de s’accrocher sur les réseaux sociaux.

Alors que la sortie de son album approche, Kalash Criminel s’est longuement confié à nos confrères de Rapelite. Dans l’interview, il a cette réflexion.

« Je comprends pourquoi des mecs comme Nekfeu, Damso ou Jul, même BigFlo & Oli ont autant de succès. Parce que humainement déjà c’est des mecs attachants, tu es obligé de les aimer même si t’aimes pas la musique. »

Mention spéciale pour Jul du côté du rappeur cagoulé qui raconte aussi cette anecdote :

« Je lui ai envoyé la prod dimanche, lundi il avait déjà tout posé, il m’a même envoyé 3 sons bouclés. »

Il aussi expliqué pourquoi il ressentait les choses de la sorte.

« Je les trouve vrais. Dans la street, on mélange tout. Pour les gens, être vrai, c’est prendre dix ans de prison et vendre de la coke. C’est pas ça être vrai, il fait être vrai avec soi-même. »

Il insiste ensuite sur l’exemple de BigFlo et Oli.

« Eux, ils rappent avec ce qu’ils vivent vraiment, c’est pas des mecs qui s’inventent des vies comme tout le monde. Je préfère écouter BigFlo et Oli parce que je sais que quand ils rappent, ils ne mentent pas. Parce qu’il y a des mecs que j’écoute, on les connaît très bien, on connaît leur équipe, on sait que c’est faux. »

Il semble que Maes se soit senti visé parce qu’il a réagit rapidement par le biais d’une publication dans une story Instagram dans laquelle il dit :

« Message aux rappeurs, ne confondez pas la vraie vie et votre personnage. Votre personnage est fictif. Dans la vraie vie, ça vient en bas de chez vos parents pour vous baffer quand vous voulez quitter le label qui vous a fait monter. Morale : n’oubliez pas votre passé. »


Kalash Criminel et Maes ont déjà eu des désaccords au moment de la polémique sur la mixtape de Sevran dans laquelle Kaaris n’a pas été invité. Le rappeur cagoulé proposait de faire venir le K2A sur le tracklisting tandis que Maes et Da Uzi étaient contre. Cette première anicroche a semble-t-il laissé des traces puisque cette fois encore les deux Sevranais viennent de s’accrocher sur les réseaux sociaux.

Alors que la sortie de son album approche, Kalash Criminel s’est longuement confié à nos confrères de Rapelite. Dans l’interview, il a cette réflexion.

« Je comprends pourquoi des mecs comme Nekfeu, Damso ou Jul, même BigFlo & Oli ont autant de succès. Parce que humainement déjà c’est des mecs attachants, tu es obligé de les aimer même si t’aimes pas la musique. »

Mention spéciale pour Jul du côté du rappeur cagoulé qui raconte aussi cette anecdote :

« Je lui ai envoyé la prod dimanche, lundi il avait déjà tout posé, il m’a même envoyé 3 sons bouclés. »

Il aussi expliqué pourquoi il ressentait les choses de la sorte.

« Je les trouve vrais. Dans la street, on mélange tout. Pour les gens, être vrai, c’est prendre dix ans de prison et vendre de la coke. C’est pas ça être vrai, il fait être vrai avec soi-même. »

Il insiste ensuite sur l’exemple de BigFlo et Oli.

« Eux, ils rappent avec ce qu’ils vivent vraiment, c’est pas des mecs qui s’inventent des vies comme tout le monde. Je préfère écouter BigFlo et Oli parce que je sais que quand ils rappent, ils ne mentent pas. Parce qu’il y a des mecs que j’écoute, on les connaît très bien, on connaît leur équipe, on sait que c’est faux. »

Il semble que Maes se soit senti visé parce qu’il a réagit rapidement par le biais d’une publication dans une story Instagram dans laquelle il dit :

« Message aux rappeurs, ne confondez pas la vraie vie et votre personnage. Votre personnage est fictif. Dans la vraie vie, ça vient en bas de chez vos parents pour vous baffer quand vous voulez quitter le label qui vous a fait monter. Morale : n’oubliez pas votre passé. »



Source

What do you think?

ZONETREIZE.FR

Written by ZONETREIZE.FR

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

« D’IAM à Jul, Marseille capitale rap », le trailer du doc ! [VIDEO]

Maes est le N°1 du Rap en 2020 devant Ninho et Jul